Chère adhérente, cher adhérent,
Alors que le Coronavirus poursuit sa propagation sur le territoire français, vous êtes nombreux à vous poser des questions sur ce virus, les modes de transmission, les symptômes, les mesures à adopter en cas de contamination, la prise en charge éventuelle… sans pouvoir toujours trouver toutes les réponses.En tant qu’acteur de la prévention santé, nous avons donc souhaité vous apporter des éléments de réponse fiables, réalistes sans être alarmistes.
Qu’est-ce que le Coronavirus ? Comment la maladie se manifeste-t-elle ?Les Coronavirus sont une grande famille de virus. Celui identifié en janvier 2020 vient de Chine. La maladie provoquée par ce Coronavirus a été nommée COVID-19 par l’Organisation mondiale de la Santé. Les symptômes principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et des signes de difficultés respiratoires de type toux ou essoufflement.
Comment se transmet le Coronavirus COVID-19 ?La maladie se transmet d’une personne à l’autre, par les postillons (éternuements, toux). Un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement ou une discussion en l’absence de mesures de protection. Un des vecteurs privilégiés de la transmission du virus est le contact des mains non lavées.
Existe-t-il un vaccin ?Il n’existe pas de vaccin contre le Coronavirus COVID-19 pour le moment. Plusieurs traitements sont en cours d’évaluation en France. Dans l’attente, le traitement consiste à traiter les symptômes et la grande majorité des personnes touchées en guérissent.
Certaines personnes sont-elles plus à risque ?Comme pour beaucoup de maladies infectieuses, les personnes souffrant de maladies chroniques (hypertension, diabète), les personnes âgées (plus de 70 ans), immunodéprimées ou fragiles présentent un risque plus élevé. Dans les cas plus sévères, la maladie peut entraîner un décès.
Faut-il porter un masque ?Le port du masque chirurgical n’est pas recommandé sans présence de symptômes. Le masque n’est pas la bonne réponse pour le grand public car il ne peut être porté en permanence et surtout n’a pas d’indication sans contact rapproché et prolongé avec un malade. Comme pour l’épisode de grippe saisonnière, les « gestes barrières » sont efficaces.
Que sont les gestes barrières ?Face au Coronavirus, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Se laver les mains très régulièrement.
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir.
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique.
Que faire en cas de symptôme ?En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) :

  • Contactez le Samu Centre 15 en faisant état de vos symptômes ;
  • Evitez tout contact avec votre entourage ;
  • Ne vous rendez pas chez votre médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.
Quelles sont les consignes si je pars en voyage ?Compte tenu de l’évolution de l’épidémie de Coronavirus Covid-19, il est préférable de différer les déplacements à l’étranger, dans toute la mesure du possible.
Comment le traitement est-il pris en charge ? Le traitement est pris en charge par la Sécurité sociale et les complémentaires santé.Il vous suffit de présenter votre carte vitale auprès des personnels de santé et votre carte de Tiers Payant en pharmacie.
Quels sont mes droits en cas d’arrêt maladie lié au Coronavirus ? Vous avez droit aux indemnités journalières que prévoit votre statut (fonctionnaire, salarié ou indépendant), en cas de maladie.
L’école de mes enfants est fermée, comment faire ?Si vous êtes parent d’un enfant âgé de moins de 16 ans et si vous ne pouvez pas bénéficier d’un aménagement de vos conditions de travail vous permettant de rester chez vous pour garder votre enfant, vous pouvez bénéficier d’un arrêt maladie indemnisé. L’indemnisation se fera dans les mêmes conditions dérogatoires que pour les salariés placés en quarantaine, à savoir dès le premier jour (sans délai de carence, sans condition d’ouverture du droit). Par ailleurs, les indemnités pourront être versées pendant toute la durée de fermeture de l’établissement accueillant l’enfant.
À noter qu’un seul des deux parents peut bénéficier d’un arrêt dans ce contexte.Si vous êtes salarié, la procédure pour bénéficier d’un arrêt maladie indemnisé dans ce cadre est la suivante :

  • Contactez votre employeur et évaluez avec lui les modalités de télétravail qui pourraient être mises en place.
  • Si aucune autre solution ne peut être retenue, c’est l’employeur qui doit déclarer votre arrêt de travail. Vous n’avez, en tant qu’employé, aucune autre déclaration à faire.
  • Vous percevrez les indemnités journalières et, le cas échéant, le complément de salaire de votre employeur dès le 1er jour d’arrêt, sans application du délai de carence.

Si vous êtes non-salarié (travailleur indépendant ou exploitant agricole), vous déclarez directement votre arrêt sur le site internet dédié.

Quelles sont les sources d’information fiables sur le coronavirus ?Nous vous invitons à consulter les pages officielles du gouvernement :

ou appeler la plateforme nationale d’information 0 800 130 000 (appel gratuit).

Si vous avez besoin de nous contacter pour une question plus spécifique, nous vous invitons à utiliser le formulaire en ligne sur votre espace personnel dans la rubrique contact sur le site www.cofape.com

En tant que complémentaire Santé et Prévoyance, nous mettons tout en œuvre pour être à vos côtés et vous accompagner au quotidien.

La Direction de l’expérience client

 

Leave Comment